L'Ostéopathie

 L'Ostéopathie, c'est quoi ?

L'ostéopathie consiste à prévenir, diagnostiquer et traiter uniquement de façon manuelle et naturelle les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain suseptibles d'altérer l'état de santé de ce dernier. Cette pratique se réalise forcément avec une vision globale du patient car il ne faut pas oublier que le corps est une unité. En effet, toutes les parties de ce corps sont reliées entre elles par un bon nombre d'éléments anatomiques. C'est donc pour cela que lorsqu'un élément est en déséquilibre (présente un trouble), cela va automatiquement retentir sur le fonctionnement d'autres structures situées plus à distance, toujours par le biais de ces liens anatomiques.

Une fois la machine déréglée, les symptômes apparaissent alors et c'est généralement en premier que le plus connu se manifeste, celui dont nous avons tous souffert au moins une fois : la douleur. Ces symptômes peuvent d'ailleurs apparaître de façon plus ou moins intense et depuis plus ou moins longtemps. Cela va dépendre en fait de la cause. C'est là aussi un des buts de l'ostéopathe, qui est de chercher, comprendre et de trouver la cause et l'origine du problème. Mais comment cette machine arrive-t-elle à se dérégler ?

C'est souvent par de petites choses qui peuvent paraître simples et anodines mais qui sont pourtant bien présentes et importantes. Cela peut être par exemple une chute, un traumatisme, un problème postural, des efforts répétés de la même structure anatomique, un gros stress, une maladie ou bien des facteurs environnementaux comme une mauvaise alimentation ou mauvaise hygiène de vie, etc. C'est pourquoi le corps tente alors de s'adapter de maniere compensatoire en rééquilibrant au mieux la ou les structures amoindrie(s).

Mais parfois cela ne suffit pas et les choses persistent, une séance d'ostéopathie est alors nécessaire afin d'aider au mieux le corps à se rééquilibrer de façon naturelle. On parle en fait des forces autorégulatrices du corps qui est l'un des grands principes de l'Ostéopathie élaboré par Andrew Taylor Still, fondateur du concept de l'Ostéopathie. En effet, le corps reçoit en permanence des stimulus et a pour mission de les exploiter, les classer et les équilibrer. Le corps peut être comparé à une grande usine complexe dont chaque élément qui la compose (cellules, organes, ...) doit accomplir des fonctions et chacun ayant un rôle bien spécifique. Rien n'est laissé au hasard.

Quand le corps réagit à ses stimulus et qu'il arrive à préserver un certain équilibre, il s'agit alors de bonne santé. Le corps est capable de s'auto-réguler et de surmonter la maladie. C'est alors la mission de l'ostéopathe d'optimiser, de soutenir ou même de stimuler ces forces autorégulatrices. Le principe est toujours d'administrer au corps un stimulus afin qu'il se défende seul.

L'ostéopathie, pour quoi ? Pour qui ?

Pour tout le monde. Du nourrisson au sénior, du sédentaire au sportif, de la femme en désir de grossesse à la femme enceinte, l'ostéopathie est vraiment indiquée pour tout le monde et dans tous les cas.

Quelques exemples :

  • Le nourrisson peut présenter des déformations du crâne, des torticolis congénitaux, régurgitations, coliques, troubles du sommeil, agitation, pleurs violents,
  • L'enfant en bas âge et l'adolescent peuvent présenter des périodes de croissance difficiles, des scolioses, maux de dos, difficultés de concentration, troubles du sommeil et du comportement, dyslexies, pathologies particulières, troubles ORL à répétitions (rhinites, sinusites, otites), troubles viscéraux et digestifs,
  • L'adulte peut présenter tout type de douleurs, des troubles musculo-squlettiques, douleurs articulaires, problèmes circulatoires, troubles digestifs et uro-génitaux, stress, anxiété, des pathologies, taumatismes avec ou sans séquelle (anciens ou récents), maux de tête, troubles ORL, problèmes posturaux

Tous ces exemples ne sont pas exclusifs, il peut arriver n'importe quoi à n'importe qui et l'ostéopathe est alors capable, en association parfois avec d'autres professionnels de santé, de comprendre et de soulager ces douleurs.

Le sportif peut présenter des difficultés lors de la récupération ou de sa préparation qui peuvent être améliorer par l'ostéopathie. Il peut aussi être gêné par des traumatismes à répétitions ou des entorses récidivantes, des troubles posturaux, locomoteurs que l'ostéopathe peut régler.

La femme enceinte est un autre cas particulier qui peut être amené à présenter des problèmes comme des maux de dos, des problèmes digestifs ou circulatoires (jambes lourdes) et pleins d'autres douleurs encore qui peuvent être à la portée de l'ostéopathie. Cette dernière peut aussi intervenir face aux difficultés à tomber enceinte, ainsi qu'être utile en vue de préparer l'accouchement, et même  après celui-ci pour prendre en compte les désagréments que l'accouchement peut causer.

Suite à ces exemples, il est facile de comprendre que l'ostéopathe n'agit pas que sur les os, articulations et muscles comme bon nombre de personnes peuvent le penser. Il agit sur ces structures anatomiques certes mais également sur le crâne et tout ce qui lui est rattaché, les viscères, organes ou encore les autres tissus mous du corps tels que les fascias. Il ne tient pas compte d'ailleurs seulement de l'anatomie mais aussi de la physiologie du corps humain. Cette dernière a un rôle très important et c'est pourquoi l'ostéopathe est doté de techniques capables de favoriser la circulation des liquides du corps (circulation artérielle, veineuse, lympathique...). L'ostéopathie s'avère alors être très complète.

Une séance chez l'ostéopathe

Elle débute par l'anamnèse qui est en fait une série de questions très précises. Celles-ci sont très importantes pour le praticien car elles vont lui permettre de connaître parfaitement son patient et donc de pouvoir le guider dans son diagnostic. Par exemple, elles peuvent porter sur la douleur, son type, son apparition etc. De plus, le praticien est curieux de connaître tous les antécédents de son patient tels que les traumatismes, chirurgies, problèmes médicaux, ou encore ses habitudes de vie telles que son alimentation, ses activités sportives etc. Oui, tous ces éléments sont importants à connaître car comme expliqué plus haut, le moindre évènement peut être un facteur déclenchant un déséquilibre de la machine corporelle. Le but de toutes ces informations est que l'ostéopathe puisse détecter l'origine du problème afin d'aller plus rapidement investiguer les structures qui posent problème.

Dans un second temps, le praticien procède au diagnostic ostéopathique, c'est-à-dire qu'il va palper le corps du patient à la recherche du tissu en souffrance. Il va aussi réaliser certains tests médicaux et ostéopathiques pour confirmer la souffrance du tissu et aussi pour s'assurer que le cas soit à la portée de l'ostéopathe. Sinon, le patient peut être réorienté chez son médecin généraliste ou un spécialiste adapté à la situation.

La troisième étape est le traitement ostéopathique. Une fois les éléments dysfonctionnants trouvés, l'ostéopathe effectue un traitement logique par un certain nombre de techniques qui peuvent être :

  • Des techniques structurelles, qui touchent les articulations. Ce sont celles où vous pouvez parfois entendre vos articulations "craquer". Elles ont pour but de libérer la mobilité articulaire,
  • Des techniques viscérales, qui agissent sur les viscères et organes situés dans l'abdomen, thorax et petit bassin,
  • Des techniques crâniennes, qui agissent sur les os du crâne et les tissus mous de celui-ci,
  • Des techniques sur les tissus mous, c'est-à-dire sur les muscles, tendons, etc..,
  • Des techniques tissulaires (ou fasciales), qui permettent de délier tous les tissus du corps humain.
La quatrième et dernière étape de la consultation est l'indication de précieux conseils et informations de l'ostéopathe à son patient. C'est une étape importante car le patient doit savoir comment son corps peut réagir au traitement appliqué par le praticien. De plus, les conseils sont donnés afin d'améliorer la santé quotidienne du patient et aussi pour que cela soit en corrélation avec le traitement. Ces conseils peuvent être très variés et sont surtout adaptés à chaque cas. Il peut s'agir de conseils hygiéno-diététiques, de certains exercices afin de maintenir une musculature correcte ou encore des étirements. L'ostéopathe peut aussi conseiller de consulter en complément un autre professionnel de santé tel qu'un masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, orthoptiste, orthophoniste, psychologue ou d'autres encore.